Le chemin de l'école

Engagé dans l'action culturelle, Nicolas Guadagno mène régulièrement depuis 2007 des ateliers artistiques en milieu scolaire et socio-culturel.
En 2016/2017, il participe à La Fabrique à Chansons organisé par la SACEM : Ce projet propose à des auteurs-compositeurs-interprètes de reprendre le chemin de l'école et de partager avec les élèves leur quotidien de créateur, pour créer ensemble une chanson originale qu'ils interpréteront sur scène.
Ces dernières années, il effectue des missions pédagogiques d'envergures, notamment des résidences CLÉA dans les territoires du Grand Paris Seine-et-Oise (2015/2016), Roissy Pays-de-France (2018/2019), Coeur d'Essonne Agglomération (2019/2020).
En 2019/2020, il est artiste référant pédagogique pour le groupe de l'Education Artistique et Culturelle (EAC 91) de l'Académie de Versailles. Il anime des groupes de réflexion et encadre des ateliers de sensibilisation à l'éducation artistique à destination des enseignant.es du premier degré.


CLÉA

Contrat Local d'Éducation Artistique

Coordonnés par les collectivités territoriales, l'éducation nationale, le rectorat et le ministère de la culture, ces contrats visent à faire rayonner l'éducation artistique et culturelle à un large public. Il s'agit prioritairement d'un public jeune (scolaire et péri-scolaire) mais également d'adultes et jeunes adultes dans tout type de structure (centre social, établissement pénitenciaire, centre de santé, EPADH etc.).
Sous la forme d'une résidence-mission d'une durée de six mois, un artiste ou un collectif d'artistes met en oeuvre un projet artistique fédérateur qu'il co-construira lors des ateliers avec chaque groupe participant.
La rencontre avec l'artiste sur une durée significative et régulière permet aux participants à travers un parcours cohérent de saisir les tenants et aboutissants d'une démarche artistique dans laquelle ils s'impliqueront.
L’objectif recherché est que chacun puisse exercer soit-même, sa capacité à faire partager à sa famille, son entourage, sa conviction que la culture est source de plaisirs et qu’elle contribue au développement personnel.

Les résidences CLÉA

L'HISTOIRE DU VOL CLÉA 2018/2019

Écoutez les créations sonores

Suivez le Blog de Nicolas

Action culturelle

TRANSMISSION

Pédagogie


Formateur

Pédagogue, aimant partager son expérience, Nicolas Guadagno intervient depuis 2005, dans les centres de formation professionnelle (EMC, Ateliers Varan, Alter Media, CNDP). Il y enseigne la prise de son à l'image.
Connecté avec le cinéma panafricain, Il anime des stages de formation pour les étudiant.e.s cinéastes et documentaristes au Burkina Faso et au Mali. Il participe aux "Scénarios du sahel" (fictions issues d'un concours sur le thème de la sensibilisation de la jeunesse africaine au problème du sida) et supervise les prises de son des films tournés au Burkina Faso et en Mauritanie.
En 2010, dans le cadre de la modernisation du parc audio de la télévision tchadienne, il effectue à N'Djamena, des formations aux stations audio-numérique (DAW) pour les opérateur.rice.s de l'ONRT (Office National Radio et Télévision du Tchad).

Mémoire sonore

Nicolas Guadagno collabore avec l'INA (Institut National des Archives audiovisuelles) en tant qu'expert-radio pour la conservation et la mise en ligne des fonds radio de l'INA thèque.
De 2007 à 2009, il participe au programme de coopération pour la sauvegarde des archives audiovisuelles en Afghanistan : Il se rend à Kaboul pour mettre en place les chaines de numérisation et former les technicien.ne.s de la RTA (Radio Télévision Afghane). Initiées par l'INA en partenariat avec l'UNESCO, ces missions ont permis la sauvegarde d'un grand pan du patrimoine sonore (plus d'une dizaine de milliers d'heures de programme) et s'inscrivent dans une démarche de "réappropriation" de la mémoire collective du peuple afghan et des générations à venir.


Formateur

Pédagogue, aimant partager son expérience, Nicolas Guadagno intervient depuis 2005, dans les centres de formation professionnelle (EMC, Ateliers Varan, Alter Media, CNDP). Il y enseigne la prise de son à l'image.
Connecté avec le cinéma panafricain, Il anime des stages de formation pour les étudiant.e.s cinéastes et documentaristes au Burkina Faso et au Mali. Il participe aux "Scénarios du sahel" (fictions issues d'un concours sur le thème de la sensibilisation de la jeunesse africaine au problème du sida) et supervise les prises de son des films tournés au Burkina Faso et en Mauritanie.
En 2010, dans le cadre de la modernisation du parc audio de la télévision tchadienne, il effectue à N'Djamena, des formations aux stations audio-numérique (DAW) pour les opérateur.rice.s de l'ONRT (Office National Radio et Télévision du Tchad).

Mémoire sonore

Nicolas Guadagno collabore avec l'INA (Institut National des Archives audiovisuelles) en tant qu'expert-radio pour la conservation et la mise en ligne des fonds radio de l'INA thèque.
De 2007 à 2009, il participe au programme de coopération pour la sauvegarde des archives audiovisuelles en Afghanistan : Il se rend à Kaboul pour mettre en place les chaines de numérisation et former les technicien.ne.s de la RTA (Radio Télévision Afghane). Initiées par l'INA en partenariat avec l'UNESCO, ces missions ont permis la sauvegarde d'un grand pan du patrimoine sonore (plus d'une dizaine de milliers d'heures de programme) et s'inscrivent dans une démarche de "réappropriation" de la mémoire collective du peuple afghan et des générations à venir.


Une expérience artistique

Les résidences de création (texte, chanson, musique, documentaire et fiction sonore) ont un objectif commun : partager une expérience artistique.
Quelques soient les structures (scolaires, péri-scolaires, culturelles, sociales…), il s’agit pour chaque groupe de traverser les étapes du processus de création.
Tout au long des résidences (rencontres, ateliers, diffusions, restitutions), les participants enfants ou adultes sont acteurs du projet et portent ainsi un regard neuf sur les valeurs et l’engagement d’un artiste.

Un laboratoire de création

Ma vision de l’art est somme toute assez simple : un artiste est pour moi quelqu’un qui observe le monde, le digère et l’infuse en fonction de son parcours de vie, ses racines, sa culture, sa sensibilité et son imaginaire pour ensuite le partager dans la réalisation d’une oeuvre qui témoignera de sa condition humaine et du désir de mieux vivre ensemble.
J’envisage donc ces missions comme un laboratoire de création où chacun ouvre ses capteurs sensoriels, partage ses émotions, ses richesses, ses différences pour fabriquer ensemble un ouvrage original et singulier.

Une matière précieuse

Désacraliser l’apprentissage de l’art, faire confiance aux jeunes quels qu’ils soient et les impliquer dans une démarche créative où ils prendront conscience que leurs mots, leurs modes d’expression, leurs pensées, leurs rêves sont une matière précieuse à mettre en branle pour apprendre à mieux se connaître, à s’ouvrir à l’autre et à s’ouvrir au Monde.